Rénovation et modernisation d'un espace piscine collectif
Blog Hydramat
News Piscine, Spa, Sauna...

Rénovation et modernisation d'un espace piscine collectif

Texte : Carine Dal Gobbo – Photo : Studio Sous un autre angle

La rénovation de cette piscine avait pour objectif de redonner vie à un espace piscine vieillissant ne correspondant pas aux attentes des nouveaux propriétaires. Souhaités naturels et originaux, le bassin et ses abords ont été repensés, restructurés et réaménagés par Louis-Marie Charreteur et ses équipes d’Hydramat dans le cadre d’un partenariat payant avec les clients.

UNE RÉNOVATION SUR RECOMMANDATION

« Les gérants de ce camping sont un frère et une sœur, Clément et Emma. Ils en avaient fait l’acquisition 2 ou 3 ans plus tôt et souhaitaient rénover la piscine, lui donner une nouvelle ambiance, en harmonie avec l’esprit du camping, verdoyant et silencieux. Alors qu’ils recherchaient des équipements pour leur camping, ils sont tombés sur une petite annonce d’un paysagiste qui vendait du matériel d’occasion. Ils lui ont naturellement parlé de leur projet de rénovation piscine et lui ont demandé s’il connaissait un pisciniste. Il nous a recommandés. Les clients nous ont alors contactés. Ils avaient déjà consulté deux piscinistes. Nous avons eu un bon feeling avec eux et ils nous ont choisis. »

UNE PISCINE PAS COMME LES AUTRES

« La construction de piscines collectives est un marché à part, très consommateur de ressources, Nous nous positionnons uniquement sur la rénovation.  Nous rénovons 2 ou 3 campings par an. En décembre dernier, nous avons refait l’étanchéité d’un bassin près de Lorient. Nous avons enchaîné avec celui du Pouldu, une rénovation un peu plus lourde.

Les propriétaires de ce camping situé en Bretagne du Sud, dans le centre-ville d’une cité balnéaire, avaient pour projet de rénover complètement l’espace piscine, en dehors du local technique, un peu vieillot mais qui ne présentait pas de défaut particulier. La piscine en revanche était assez vieillotte, pas très esthétique et présentait des fuites. L’idée était de se démarquer de la concurrence et d’avoir une piscine moderne qui sorte de l’ordinaire avec un aspect plus minéral, naturel. Pour cela, ils souhaitaient changer l’étanchéité, supprimer l’ancien escalier, créer une partie balnéothérapie et faire communiquer l’espace pataugeoire et l’espace piscine qui étaient auparavant bien distincts. »

UN CHANTIER EN TROIS ÉTAPES

« Nous avons travaillé en autonomie avec les clients. Alors que nous nous occupions du bassin, eux géraient la partie paysagère et minérale avec les terrasses et la plage en bois, les pierres autour de la piscine venant remplacer un dallage en pierre reconstituée. Comme le pourtour du bassin était également à rénover, l’accès a été facilité. Nous avons pu bien circuler et acheminer les engins. Nous avons commencé ce projet en fin d’année. Le camping devait ouvrir début mai. Nous devions livrer la piscine pour fin avril, dernier carat. Ce fut le cas.

Nous avons des équipes dédiées dans chaque domaine de compétences, c’est l’avantage d’être nombreux : une équipe SAV composée de 4 personnes et une équipe chantier de 8 techniciens avec des maçons, des techniciens étanchéité, etc. Ils sont globalement polyvalents. Tous les techniciens de l’entreprise, une douzaine, sont intervenus au moins une journée pour faire avancer le projet. Chacun a apporté sa pierre à l’édifice.»

Ce projet s’est déroulé en 3 grandes étapes comme nous l’explique Louis-Marie Charreteur.

« Nous avons attaqué la partie gros œuvre/maçonnerie à partir du mois de décembre. Bien que la piscine ait été mal conçue à l’origine, la maçonnerie était plutôt saine. Dans un premier temps, nous avons dû faire se rejoindre les deux bassins : l’espace pataugeoire de 4m x 6m et l’espace piscine de 12m x 6m afin d’en faire un seul espace. Comme ils étaient à des niveaux différents, nous avons dû refaire une arase commune pour l’ensemble de la structure. Nous avons rebouché l’ancien escalier pour en recréer un nouveau sur toute la largeur de la piscine. Un caillebotis en ipé fabriqué sur mesure de 3m x 6m a été posé à la jonction de la pataugeoire et du grand bain.

Ensuite, nous avons refait l’ensemble du circuit hydraulique et le tuyautage, de la piscine jusqu’au local technique existant. Cette révision a nécessité des travaux assez lourds. Nous avons eu quelques surprises au moment de faire les tranchées. Nous nous sommes rendu compte que le réseau de tuyaux était en PE, non adapté aux piscines. L’ensemble des pièces à sceller ont été changées, nous avons installé des skimmers miroirs afin de remonter le niveau d’eau.

Pour le côté balnéo, les techniciens ont ajouté des plaques à bulle tout le long de la première marche de l’escalier de la piscine et dans la pataugeoire pour créer du mouvement et des effets sonores. C’était une demande des clients, de créer ce coin bien-être, pour les adultes en charge de surveiller les enfants par exemple. Afin de faire fonctionner ces jets d’eau, nous avons mis un blower dans le local technique. Pour compléter cette ambiance sonore, nous avons également installé des petites cascades directement dans les pierres qui se fondent dans le décor. Nous ne pouvions pas intégrer une cascade standard en inox, ce type d’équipement aurait détonné sur ce projet.

Pour l’étanchéité de la piscine, les propriétaires ne voulaient surtout pas d’un classique revêtement « bleu piscine » ou gris. Le bassin devait avoir un rendu d’eau naturel. Nous nous sommes naturellement et rapidement orientés vers la membrane 3D Alkorplan Touch Authentic pour créer l’effet roche sur le fond, et la membrane Sublime pour l’effet travertin sur les parois. Le mélange de ces deux coloris donne à l’eau une couleur vert émeraude qui correspond bien à l’atmosphère très nature souhaitée par les clients. La nature s’immisce dans le bassin par le choix des revêtements. La piscine se fond dans le paysage. »

LE LOCAL, UNE RÉFECTION À PRÉVOIR

“Le local technique se trouve derrière les haies, dans un petit bâtiment d’une dizaine de m2. Conçu il y a 20 ans, il est plutôt dans son jus. Nous avons modifié les nourrices d’entrée et de sortie. Nous avons changé les deux filtres à sable. Pour le reste du traitement, nous avons conservé les équipements existants. Des travaux de rénovation sont prévus mais dans un second temps. »

 

UN PARTENARIAT GAGNANT-GAGNANT

« Les clients étaient présents et ont suivi de près le chantier. Un des gérants travaillait auparavant dans un domaine technique. Il posait beaucoup de questions et était très investi, toujours prêt à donner un coup de main si besoin. C’était une période calme pour le camping, ils avaient du temps à consacrer à ces travaux. Nous entretenions de très bons rapports et avons travaillé en toute transparence, c’était sain comme relation.

En rénovation, nous émettons toujours des réserves car nous ne connaissons pas l’état de la structure avant de démonter et enlever l’étanchéité. Sur ce projet, si le client se rendait compte qu’il y avait un travail supplémentaire, soit il donnait un coup de main, soit il nous proposait son propre matériel pour nous aider. Il possédait notamment une tractopelle dans son camping qu’il mettait à notre disposition. Et de notre côté, nous faisions des choses sans forcément les facturer. C’était un partenariat. Il s’agissait d’un gros investissement pour eux. Ils voulaient un projet original et naturel tout en conservant une bonne maîtrise de leur investissement et de leurs coûts. Ils ont beaucoup communiqué sur ce projet sur leur site et sur les réseaux. Ça leur a permis d’avoir de la visibilité et de montrer ce dont nous étions capables.  Si nous pouvions avoir des clients comme ça tout le temps, ce serait parfait. Une bonne collaboration est primordiale. »

VERS UNE SECONDE COLLABORATION

« Les propriétaires étaient très contents du chantier et du résultat final, fidèle à ce qu’ils souhaitaient. Ils aimeraient, dans les années à venir, réaliser un second projet de construction piscine, cette fois en intérieur. C’est une collaboration qui est amenée à durer dans le temps. Pour nous, c’était un beau projet comme nous en faisons de plus en plus, car le marché, de manière générale, se porte bien. C’était un chantier agréable qui nous a changé du quotidien. Les techniciens étaient contents de faire autre chose qu’une piscine en 8 x 4, bleue ou grise. J’espère que nous multiplierons ce type de projet ! »

 

Découvrez nos autre articles du blog

Hydramat, votre constructeur de piscines maçonnées béton.

  • L'activité_piscine_magazine_interview_collectivité_rénovation_camping_Hydramat_Vannes_Languidic
  • L'activité_piscine_magazine_interview_collectivité_rénovation_camping_membrane_armée_Hydramat
  • L'activité_piscine_magazine_interview_collectivité_rénovation_camping_Hydramat
  • L'activité_piscine_magazine_interview_collectivité_rénovation_camping_Hydramat_Construction
  • L'activité_piscine_magazine_interview_collectivité_rénovation_camping_Hydramat_béton