Bien choisir son traitement de désinfection piscine !
Blog Hydramat
News Piscine, Spa, Sauna...

Bien choisir son traitement de désinfection piscine !

L’eau de votre piscine est un milieu vivant auquel il faut apporter une attention particulière. Différents paramètres sont à maitriser notamment le pH, c’est-à-dire l’acidité de l’eau et le taux de désinfectant. Votre eau doit de plus être à la fois désinfectée, autrement dit débarrassée de ses microbes et également désinfectante, c’est-à-dire être capable de tuer les microbes et pollutions qui seraient amenés dans le bassin par son environnement ou par les baigneurs.

 

On fait le point sur les principaux types de désinfectants qu’il vous est possible d’utiliser !

Le Chlore

Le plus connu

Le chlore est le désinfectant qui vient en premier à l’esprit puisque c’est celui utilisé en piscine municipale et que l’on connait tous dès lors que l’on fréquente des piscines qui reçoivent du public. Le chlore a une action désinfectante forte. Sa teneur doit être comprise entre 1.5 et 3g/L pour être efficace, en deçà il n’obtiendrait pas le résultat escompté, au-delà il commence à être agressif pour vos équipements de piscines et vous-même. Un bon taux est la garantie d’une eau limpide et d’un bon confort de baignade. Souvent utilisé sous forme de galet, vous pouvez le placer dans un diffuseur dans le bassin, jamais directement mis dans l’eau sinon gare aux décolorations de votre revêtement. Il existe différent type de chlore, avec stabilisant, l’hypochlorite de calcium ou encore le chlore choc, la recommandation de l’un ou l’autre nécessite une analyse d’eau et faire un point global sur votre bassin.

 

L’électrolyse au sel

Le traitement qui a la côte

Ce mode de désinfection est imaginé comme le plus naturel car il permet de ne pas manipuler de produit chimique. Du sel spécial électrolyseur est mis directement dans le bassin, l’eau salée passant dans la cellule d’électrolyse placé dans votre local technique, c’est à cet endroit qu’est « créé » le chlore qui va désinfecter votre bassin. En d’autres termes, avec un électrolyseur de sel, votre eau sera désinfectée au chlore. Le plus de ce système, il nécessite l’installation d’un appareil de traitement qui sera semi ou totalement automatique selon les modèles, et donc pratique au quotidien. En revanche, pour ceux qui recherchent la solution la plus naturelle et sans chlore, il faudra se tourner vers une autre option. En fonction des appareils vous aurez besoin d’un taux de sel entre 1.5 et 5g de sel / litre d’eau. Vous aurez également à suivre le taux de chlore, qui doit être compris entre 1.5 et 3g/L pour être efficace.

 

 

Le Brome

Idéal quand la température monte

Présenté sous forme de galets, le brome se place dans un brominateur, lui-même installé dans votre local technique. L’eau passant doucement dans ce réservoir de brome diffuse une quantité de désinfectant dans votre bassin. Le taux recherché est entre 2 et 3g/L. Son avantage, il restera actif quand la température de votre eau montera, contrairement au chlore qui perdra rapidement en efficacité. Ce traitement est particulièrement recommandé pour es piscines extérieures sous abri ou les piscines intérieures.

L'oxygène actif

Le plus naturel

Pour ceux qui recherchent une alternative au chlore et une solution désinfectante la plus naturelle possible, l’oxygène actif est une bonne idée ! Sans odeur, non irritant pour la peau et les yeux, c’est un allié de votre confort de baignade et pour l’environnement. L’oxygène actif est un désinfectant mais a peu de pouvoir rémanent, il va très vite disparaitre dans l’eau. Pour garantir son effet, lorsqu’il est utilisé dans sa version solide, il est souvent combiné avec un autre désinfectant ou un produit anti-algues.

Et pour gagner du temps et en précision

Doser avec un appareil de régulation

Quel que soit le type de désinfection pour lequel vous opterez, vous aurez la possibilité de le gérer manuellement avec des produits à placer dans vos skimmers, un diffuseur ou un brominateur par exemple ou alors vous pouvez choisir de vous faciliter le quotidien avec des équipements de régulation semi-automatique ou automatique. Hydramat vous en parle dans un prochain article !

 

Lire les autres conseils et astuces du blog Hydramat