Quel est le meilleur moyen pour chauffer sa piscine ?
Blog Hydramat
News Piscine, Spa, Sauna...

Quel est le meilleur moyen pour chauffer sa piscine ?

Les piscines extérieures sont soumises aux aléas météo et aux températures parfois capricieuses de notre belle Bretagne ! Que vous habitiez à Vannes, Lorient ou Pontivy, vous pourrez profiter de votre bassin non chauffé pendant l’été, de juin à aout environ, en fonction des années et de votre exigence en termes de température.

Si vous souhaitez étendre vos périodes de baignade ou si vous êtes frileux et que l’eau doit être au moins à 28°C pour y tremper un orteil, il faut alors se pencher sur la question du mode de chauffage de la piscine !

Comment chauffer votre piscine ?

La pompe à chaleur, économique et performante

La pompe à chaleur est la star pour chauffer votre piscine. Son principe est simple, elle capte les calories contenues dans l’air et les restitue à l’eau de votre piscine par le biais d’un échangeur. Reliée aux circuits hydrauliques de votre piscine, la pompe à chaleur est située à proximité de votre local technique. Pour plus de tranquillité et notamment si vous avez un abri sur votre piscine, optez pour un modèle de pompe à chaleur réversible, il pourra ainsi, en fonction du besoin, chauffer ou « refroidir » votre température d’eau de bassin. Cela évitera que votre eau ne monte trop en température pendant les canicules, avec le risque d’abîmer vos revêtements sur le long terme. Dans ce cas une pompe à chaleur on / off peut suffire.

Si vous en attendez plus, plus économe en énergie et plus silencieuse, vous pourrez vous tourner vers une pompe à chaleur piscine de technologie Inverter. Ces pompes à chaleur ne fonctionnement qu’en fonction du besoin de chauffe de la piscine, ce qui réduit considérablement le besoin en énergie. L’autre effet de ce fonctionnement au juste besoin est la réduction du bruit, leur ventilateur conçu spécialement à cet effet permet de faire chuter drastiquement le bruit de la pompe, pour votre confort et peut-être aussi celui de vos voisins. Prenons l’exemple d’un bassin de 40m3, votre pompe à chaleur on /off émettra un bruit de 42 Db à 10 mètres, une pompe à chaleur piscine Inverter émettra un bruit de 19 à 29 Db à 10 mètres. A titre de comparaison, 20dB correspond au bruit d’un léger vent dans les arbres et 30dB à une conversation à voix basse.

Quelque-soit votre choix technologique, l’important est de bien calibrer votre pompe à chaleur en fonction de votre volume d’eau, de la température à laquelle vous souhaitez chauffer et des périodes pendant lesquelles vous souhaitez profiter de votre piscine. Faites appel à votre pisciniste si vous avez un doute, nous faisons des bilans thermiques pour s’assurer de choisir le bon équipement.

Dans certains cas, vous pourrez opter pour un réchauffeur ou un échangeur, en lieu et place de la pompe à chaleur, venez nous demander conseils en magasin pour choisir le bon mode de chauffage de votre piscine.

Comment conserver la chaleur de votre piscine ?

Une fois votre mode de chauffage soigneusement choisi, comment conserver la chaleur dans l’eau de votre piscine et éviter qu’elle ne s’évapore dans l’air ?

La couverture à bulle

La couverture à bulle est un incontournable de la piscine pour préserver la température de votre eau. Posée sur la surface de votre piscine, en contact direct avec l’eau, elle a pour rôle d’éviter les déperditions de chaleur. Il en existe de nombreux modèles qui ont chacun leur propriété. Tout d’abord la classique, la couverture à bulle bleue 400 microns, elle est très prisée car économique. D’autres couvertures à bulle seront plus efficaces sur la réduction de déperdition de température comme la couverture à bulle argent 500 microns, celle-ci a également un pouvoir chauffant, c’est le bon choix pour conserver une eau chaude. La couverture à bulle Geobubble sera plus résistante et durera plus longtemps.

L’abri de piscine

Une autre façon de conserver la chaleur de votre bassin est d’opter pour l’abri de piscine. Équipement de sécurité avant tout, l’abri de piscine en recouvrant l’intégralité de votre bassin a l’avantage de jouer un rôle de serre. Ses parois transparentes laissent pénétrer la chaleur dans la journée et la nuit elles évitent la déperdition lorsque les températures chutent. L’avantage de l’abri est donc de pouvoir conserver la chaleur de sa piscine et donc d’étendre les périodes de baignades. En effet vous pouvez commencer à chauffer votre piscine plus tôt que des piscines sans abri et la fermer plus tard.

Le bonus, lorsqu’il pleut ou qu’un vent froid se lève, vous pouvez vous baigner sous certains abris. Protégé des intempéries vous profitez ainsi de votre bassin sous la chaleur du dôme de piscine.

D’autres conseils Hydramat sur la piscine et le spa, nous vous invitons à consulter le blog Hydramat.